Economie d'énergie

Le puits canadien : le fonctionnement

By  | 

Le puits canadien  ou puits provençal, est un système de ventilation naturelle pour votre maison qui utilise un procédé géothermique qui consiste à recourir à la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir l’air de renouvellement pour ensuite le diffuser dans votre habitation. Il se compose d’un ou de plusieurs tubes placés horizontalement sous terre qui assurent la circulation de l’air destiné à la maison, et d’un fluide colporteur qui assure le refroidissement ou le réchauffement par le biais d’une batterie d’échange.

Principe de fonctionnement

Le puits canadien est composé d’une borne de prise d’air installée dans votre cour ou votre jardin qui aspire l’air extérieur, de tubes enterrés à 1,5 m de profondeur minimum d’où transite l’air qui se réchauffe ou se refroidit par un phénomène d’échange thermique ; un ventilateur se charge de propulser cet air dans la maison. Un réseau de tubes installé à l’intérieur permet la diffusion et la répartition de cet air dans les différentes pièces de l’habitation via des conduits d’aération et rejette l’air vicié vers l’extérieur. Un moteur appelé by-pass assure la délivrance de la bonne température pour chaque période de l’année. Il est conseillé pour plus d’efficacité, d’utiliser le puits canadien  couplé à un dispositif VMC (ventilation mécanique contrôlée) qui assure le renouvellement de l’air, notamment dans les pièces humides (douches, salles de bains, toilettes) et permet de faire des économies d’énergie. Ce système de ventilation à double flux qui remplace le traditionnel tirage thermique naturel, permet la récupération rapide de l’air et sa diffusion.

Cependant, vu le coût que requiert un tel investissement et les risques de condensation, de pertes de charges supplémentaires dans le système de ventilation et son entretien considérable, il convient d’y réfléchir longuement avant d’en envisager la construction. N’hésitez pas à contacter des experts chauffagistes comme ceux du site http://lebonchauffagiste.pro. Ils pourront vous conseiller sur votre projet de puits canadien ou vous préconiser un autre système de chauffage.

Avantages et inconvénients du puits canadien

Le puits canadien s’inscrit dans une démarche de gestion énergétique du bâtiment. Il permet dans le cas d’une habitation neuve, de limiter les pertes d’énergie et d’optimiser les apports. L’objectif est de donner à la construction un confort thermique en ayant le moins souvent recours aux techniques de chauffages et de climatisations traditionnellement utilisées.

En hiver, pour une habitation dite passive, il permet de réduire considérablement la consommation d’énergie et récupère en moyenne dix fois plus qu’il n’en consomme. Il permet une économie d’énergie de 20 à 25% liée au chauffage, soit environ 5 à 10% de la consommation totale de chauffage.

Toutefois, il convient de noter que son installation et sa construction doivent être fait en fonction de la région où vous résidez et doit être conforme au plan de construction. En effet, dans des régions aux climats méditerranéens, les températures extérieures sont le plus souvent clémentes en hiver, le puits n’est donc pas une solution obligatoire pour le préchauffage, en raison des différentiels de température du sol qui ne dépassent pas les 10 °C.

Le puits canadien est certes une solution écologique et économique pour éviter la surconsommation énergétique, mais il convient de bien se renseigner avant de penser à sa construction.