Maison écologique

Les maisons en ossature bois

By  | 

Démarche écologique pour les uns, façon de sortir des sentiers battus pour les autres, la maison à ossature bois a le vent en poupe et pas seulement en campagne.

Principe

La maison à ossature bois est de loin la méthode la plus utilisée en matière de construction de logements faisant appel au bois comme matériau de base. Après l’installation des montants, des traverses et de la charpente en bois massif, il s’agit de relier et consolider tous ces éléments avec des cadres eux aussi en bois. Reste ensuite à remplir ces cadres avec des isolants, à choisir les finitions intérieures et extérieures.

Ossature bois et environnement

Bien sûr, pour que ce type de maison prenne tout son sens dans une logique écologique, il faut utiliser le maximum de matériaux en bois brut. Il faut savoir que la réalisation de panneaux de bois (panneaux de particules) nécessite des procédés chimiques et des colles. De plus, opter pour des isolants et des finitions classiques (laine de roche, enduits) limite la démarche environnementale. Pour ces raisons, l’utilisation de panneaux en bois massifs ou la technique traditionnelle d’empilement de planches ou de rondins (type « chalet ») réduisent davantage l’empreinte carbone globale.

Ses avantages

Hormis l’aspect environnemental, la maison ossature bois recèle d’autres points forts. Beaucoup plus léger que le béton, le bois permet de réduire les fondations. La maison peut être construite sur des terrains moins stables ou à fort dénivelé. A architecture comparable, le projet demande beaucoup moins de main d‘œuvre et nécessite moins d’équipements, d’où une économie.

Ce type de chantier est aussi plus court, parfois une semaine seulement pour les mises hors d’eau et hors d’air des bâtiments assez simples.

Côté confort, le bois offre de meilleures caractéristiques thermiques que beaucoup d’autres matériaux. Les murs étant moins épais, le gain d’espace aménageable est non négligeable. Matériau naturel, le bois régule l’hygrométrie ambiante. Plus surprenant peut-être, il offre une meilleure résistance au feu. Enfin, il permet une diversité architecturale impressionnante et presque sans limite.

Ses inconvénients

Bien qu’une construction en bois puisse avoir la même longévité que d’autres, elle nécessite plus d’attention pour la protéger de l’eau et de ses conséquences. L’action du soleil a tendance à décolorer le bois. Pour pallier à tout cela, il est nécessaire d’appliquer des lasures ou des huiles tous les 3 à 10 ans suivant l’exposition des façades et la région. Des produits respectueux de l’environnement ont été développés pour rester dans l’esprit nature.

L’isolation phonique du bois est globalement moyenne. Suivant la localisation, il faut donc prévoir une isolation phonique supplémentaire.

Une piste à explorer

Pour ceux qui ont un projet de construction, la maison à ossature bois est vraiment une piste à explorer. Ecologique, rentable économiquement dans le temps, elle présente un cachet, une ambiance que peu de matériaux peuvent procurer.