Alimentation

Reconnaitre un fruit ou un légume bio

By  | 

Depuis une quinzaine d’années, on assiste à l’émergence de produits biologiques que ce soit dans le domaine de l’agroalimentaire, du textile ou encore des cosmétiques. L’art de bien manger, expression tendance dans la blogosphère passe aussi par le respect de la nature et des animaux. Les aliments bio prennent donc de plus en plus de place dans les rayons de nos supermarchés et représentent selon certaines études 4 % du marché alimentaire. Des enseignes spécialement dédiées à ce type d’aliments ont notamment vu le jour garantissant des produits 100% bio. Mais au fait, ça veut dire quoi bio ?

Un aliment bio est issu de l’agriculture biologique, un mode de culture dont les techniques agricoles doivent être respectueuses de l’environnement, du bien-être des animaux et du respect de la biodiversité. Elle favorise donc les matières premières naturelles, la rotation des cultures et interdit l’ajout de toutes sortes d’ engrais et autres pesticides artificiels. Les colorants ne sont pas autorisés tout comme les exhausteurs de goût. Mais si le bio fait partie de notre quotidien, il n’est pas toujours facile de reconnaître un fruit ou un légume bio. Voici quelques astuces qui pourront vous y aider.

Faire la différence entre le bio et le non bio

A première vue, il est assez facile de reconnaître un fruit ou un légume bio. Leur forme est généralement irrégulière ce qui les rend visuellement moins attractifs. Cela est dû à leur développement naturel et à une production moins standardisée. Ils contiennent moins d’eau, moins de pesticides et sont donc plus petits! La différence se fait également au niveau du goût qui est plus marqué. Les fruits et légumes qui ont poussé moins vite ont des arômes plus concentrés. L’avantage est qu’il n’y a plus besoin de les éplucher ; leur peau riche en minéraux peut être consommée sans risques! On notera que certains aliments ne sont à consommer que s’ils sont issus de l’agriculture biologique. Leur peau est en effet fine ou ils n’en ont tout simplement pas. Il s’agit par exemple de la pomme, du navet, de la fraise, du céleri ou de la pomme de terre.

Pour les consommateurs qui souhaitent pousser plus loin l’analyse, il existe d’autres techniques pour s’assurer de l’authenticité de notre produit bio. La présence d’un logo qu’il soit de l’Agriculture Biologique (AB) ou du Label Bio Européen. Il peut aussi s’agir d’une certification comme « nature et progrès », « bio cohérente » ou « ensemble solidaires ». Si le produit est emballé, vérifiez la conformité des étiquettes sur lesquelles apparaissent le code de l’organisme qui a fait le contrôle de la marchandise et de la matière première. Si l’aliment n’est pas emballé, vous pouvez vous référer à son code-barre (code PLU). Celui des produits issus de l’agriculture biologique est composé de cinq chiffres dont le premier est un 9.

Enfin n’oubliez pas que la culture de fruits et légumes bio respectent la nature et donc les saisons. Favorisez les produits locaux et régionaux afin de limiter les transports. Consommez les rapidement, vous profiterez de tous leurs bienfaits!